Il est possible d’entraîner notre cerveau à moins aimer la malbouffe selon une étude


Il est possible d’entraîner notre cerveau à préférer les bons aliments plutôt que la malbouffe, affirme une étuderéalisée par des chercheurs américains. Plusieurs experts croyaient jusqu’à présent qu’il était très difficile, voire impossible, de déprogrammer la dépendance que certains individus acquièrent envers les aliments malsains. Les gens souffrant d’embonpoint, croyait-on, étaient condamnés à une vieLire la suite « Il est possible d’entraîner notre cerveau à moins aimer la malbouffe selon une étude »